Bassin d'orage avec station de pompage de Bissen

Introduction

Comme dans la plupart des communes luxembourgeoises, l'assainissement des eaux usées s'effectue aussi à Bissen en système mixte, c'est-à-dire que les eaux usées et les eaux pluviales sont évacuées dans un réseau de canalisation commun.

Jusqu'à aujourd'hui, les eaux usées de la localité de Bissen étaient traitées par une station d'épuration biologique d'une capacité épuratoire de 2.000 équivalents-habitants et dont la construction datait de 1975.

Cette infrastructure de dépollution, ne répondant plus aux exigences d'épuration applicables en la matière pour garantir une protection efficace du cours d'eau récepteur, en l'occurrence l'Attert, était caractérisée par une surcharge constante vu l'évolution démographique du bassin tributaire.

Par ailleurs, il convenait de noter que la distance minimale usuelle entre la station d'épuration et les zones d'habitation de la localité de Bissen n'était pas respectée et que, de ce fait une modernisation sur le site actuel aurait engendré des frais démesurés pour réduire les émissions olfactives et sonores à un niveau conforme à la réglementation nationale.

Suite à une étude comparative en 1992 les responsables du Ministère et de l'Administration de l'Environnement, ensemble avec les autorités communales, ont opté à l'époque pour un raccordement à la station de traitement de Bleesbruck, ceci tant pour des raisons financières, techniques et d'entretien.