Station biologique de Kautenbach

Historique

L’assainissement de la localité de Kautenbach trouve ses origines au début des années 1980 avec la réalisation de la première phase des travaux de canalisation.

A cette époque, le village se voyait doté d’un système séparatif en zones d’inondation et d’un système unitaire sur le restant des zones urbanisées. L'aboutissement complet des infrastructures d’évacuation et de traitement des eaux usées s’était malheureusement heurté au choix d’un site épuratoire approprié.

Dans les années 2005 à 2008 cette problématique a été résolue avec la réalisation, en zone unitaire, d’une canalisation de rétention, le raccordement des installations sanitaires du Camping, l’élimination des eaux parasites au niveau de la montée d’ALSCHEID et enfin la construction de la nouvelle station d’épuration biologique/pédagogique.

En ce qui concerne la station d’épuration, le choix du site a amené à projeter une installation à la fois très compacte et à esthétique rurale. L’accès aux futures installations, élément crucial du projet, a dû être revu à plusieurs reprises. Le caractère pédagogique de la station constitue un autre atout particulier de l’installation.

L’accessibilité des différentes composantes, les sentiers pédagogiques qui ont été aménagés le long du fil de l’eau, ainsi que le procédé épuratoire, parfaitement adapté du point de vue éducatif, font de cette station un outil de valeur pour les futures générations.

Caractéristiques

Les réalisations récentes ont englobé les composantes suivantes :


a) Réseau de collecte des eaux usées, reprenant :
  • • Une canalisation de raccordement du Camping existant en tuyaux HDPE en DNext. 315mm sur une longueur de 675 m’ avec chambre de curage. Les regards sont prévus en béton préfabriqué avec couvercles étanches ;

  • • Un bassin d’orage sous forme de canalisation de rétention DN 900 avec déversement en amont d’une longueur de 49.50 mètres présentant une contenance de 38.95 m3 avec régulation du débit sur 3 l/s et dégrilleur à lamelles fines installé sur le seuil de déversement ;

b) Station de dépollution des eaux mixtes, reprenant :
  • • L’accès au site avec réaménagement du passage sous niveau des voies CFL et installation d’une pompe d’évacuation des eaux pluviales (point bas) ;

  • • Un regard d’amenée, équipé d’un dégrilleur grossier servant comme protection des installations élévatoires en aval ainsi que d’un dégrilleur fin à lamelles fines installé sur le seuil de déversement trop plein et assurant la rétention de matières solides, à la base des pollutions visuelles de la WILTZ ;

  • • Une station de pompage montée à sec et intégrée dans le bâtiment de service ;

  • • Un dégrilleur-dessableur-déshuileur mécanique préfabriqué en acier inoxydable installé également dans un bâtiment de service ;

  • • Un débitmètre à induction électromagnétique monté sur la conduite de refoulement ;

  • • Une décantation primaire du type « Emscherbrunnen » à double voie, en béton armé avec digesteur et silos à boues dimensionnés également pour les boues biologiques excédentaires ;

  • • Un bioréacteur du type « biodisques » rotatifs installés dans une cuve en béton armé enterrée et protégée contre les intempéries par un bardage en bois du type « space board » de teinte adaptée au milieu environnant ;

  • • Un décanteur secondaire lamellaire à fond pyramidal du type « Dortmund » en béton armé avec dispositif d’extraction par pompage des boues excédentaires et des surnageants ;

  • • Un ensemble de conduites de contournement (by-pass) de tous les ouvrages ;

  • • Un bâtiment de service reprenant au sous-sol la salle de pompage, l’installation compacte de prétraitement (dégrillage-dessablage-déshuilage), au rez-de-chaussée WC-douche, tableau de commande et remise-matériel, à l’étage le bureau de commande/salle de réunion et installation de WC pour visiteurs des installations pédagogiques ;

  • • Des alentours comprenant chemins, éclairage, clôture, etc... ;

  • • A la demande de l’AGE, les installations d’échantillonnage sur la WILTZ seront également intégrées dans le bâtiment ;

  • • Un automate programmable (SPS) pour la gestion de l’équipement électromécanique et de mesure de la station et permettant une télésurveillance et télécommande depuis le poste central du SIDEN à Bleesbruck via modem (réseau P&T).

Traitement

L’effluent épuré sera conforme au règlement grand-ducal du 13 mai 1994 relatif au traitement des eaux urbaines résiduaires, transposant en droit national la Directive du Conseil du 21 mai 1991 (91/271/CEE).

Les boues, minéralisées par voie anaérobique dans l’« Emscherbrunnen », seront évacuées de la station par notre syndicat via camion-vidangeur vers une de nos stations de déshydratation, d’où elles seront acheminées par bennes vers la station de compostage Soil-Concept à Friedhaff/Diekirch.

La station est en service depuis 2008.

Téléchargement de documents



Brochure Klaeranlage Kautebaach Eklärungstafel


Brochure Klaeranlage Kautebaach

Visites

Les installations très intéressantes du SIDEN, à Bleesbruck ou ailleurs, peuvent être visitées gratuitement sur simple demande via notre formulaire

Demande de visites