Stations à lit fixe percolateur - biofiltre

station d'épuration biologique de type lit fixe percolateur

Le procédé d'épuration biologique par lit fixe percolateur consiste à arroser périodiquement un matériau filtrant (constitué de minéraux ou de plastiques) perméable à l'air et à l'eau avec les eaux usées, préalablement traitées (décantation primaire, souvent combinée à un digesteur à boues type Emscher).

Ce matériau est support de développement d'un film biologique dans lequel prolifèrent des micro-organismes (bactéries, protozoaires, larves, vers) et qui permet l'assimilation de la pollution et la filtration de la boue. Le procédé de biofiltration dépend d'un apport régulier en oxygène pour les microorganismes, qui est assuré passivement par la circulation naturelle de 1' eau.

Avec le temps le film biologique grossit et vieillit, puis finit par être entraîné sous forme de flocs de boues vers un décanteur secondaire, où s'opère la séparation avec les eaux épurées.

Les boues biologiques sont généralement recirculées par pompage vers un digesteur (Emscher) pour y être minéralisées avant valorisation (agricole ou thermique).

Le volume de filtration par mètre cube varie entre 5 et 50 équivalents-habitants, suivant l'exécution.

Ces installations se prêtent à l'épuration de petites, de moyennes et de grandes entités. Ces stations ne nécessitent que peu d'énergie de fonctionnement.

Schéma de fonctionnement